Randonnée à þórsmörk

Au volant d‘une impressionnante super-jeep, notre guide passe nous prendre dans Reykjavik, un couple d‘Australiens et moi-même, pour rouler en direction du Sud. Nous voilà partis pour une longue journée puisque nous allons découvrir la vallée de þórsmörk au cours d‘une randonnée de plusieurs heures. Arrivés à la cascade de Seljalandsfoss  2h plus tard, notre guide nous indique que nous nous y arrêterons au retour à cause des conditions météo qui pour l’instant ne nous permettraient pas de voir grand chose (vent, pluie et surtout brouillard). Seulement quelques kilomètres après la cascade, la route n‘est plus goudronnée, ce qui ne ralentit pas le moins du monde la super-jeep aux pneus-géants. Nous sommes même amenés à traverser des rivières ! L’utilité d‘un 4×4 est alors non-négligeable.

Le brouillard se lève peu à peu et nous pouvons alors admirer les 1ers glaciers sur les flancs des montagnes. Quelques arrêts photos plus tard, nous nous arrêtons définitivement afin de nous préparer à l‘expédition. Dernier tour aux toilettes,  nous équiper, écouter les conseils de prudence du guide liés aux éruptions volcaniques récentes (rappelons que nous sommes juste à côté du volcan Eyjafjallajökull dont l’éruption a bloqué le transport aérien en 2010), et nous  entamons nos 1ers mètres.

Le chemin monte dès le début, mais nous nous arrêtons fréquemment pour écouter les explications du guide concernant les plantes que nous croisons. C‘est ainsi que nous avons mangé des fraises sauvages minuscules au goût condensé, de nombreuses baies (en particulier les blueberries dont les Islandais raffolent) et des paysages à couper le souffle.

Au fil de la randonnée, nous prenons de plus en plus de hauteur et la vallée se découvre sous nos yeux avec ses rivières, traversées en super-jeep quelques instants plus tôt, entourées de montagnes aux couleurs vertes, grises, rouges parfois…De nombreux arc en ciel font même leur apparition au milieu de ces paysages enchanteurs.

Notre guide nous laisse ensuite le choix de continuer encore 1h (après 3h de marche) ou de retourner sur nos pas. D‘un commun accord, nous décidons de continuer malgré la pluie et le vent qui commence à se faire sentir. Nous marchons ainsi sur les coulées de lave de l‘éruption de 2010, y mangeons notre sandwich, apercevons le soleil quelques instants, parlons avec des touristes Français pour finalement rebrousser chemin tout en profitant de magnifiques paysages. Nous arrivons à la voiture environ 3h plus tard, fiers de notre expédition, et c‘est en dégustant avec gourmandise un Skyr agrémenté de baies ramassées sur le chemin que nous reprenons la route pour Reykjavik, sans oublier de faire un pause pour admirer la cascade de Seljalandsfoss.

reserver

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s