Périple dans la péninsule de Snaefellsnes et le long de la Côte Sud (1/3)

La semaine dernière, quelques membres de l’équipe d’Aventures en Islande ont entrepris un road trip dans les terres islandaises. Il fallait bien montrer aux deux nouvelles stagiaires, fraîchement débarquées de la métropole, à quelle sauce la Terre de Glace allait les manger ces prochains mois !

 Jour n°1

Le cap est d’abord mis en direction de Barnafoss et Hraunfossar, dans la région de Hallmundarhraun (au nord-ouest de Reykjavik). Ces deux superbes cascades, qui figurent parmi les incontournables du pays, prennent toutes les deux leur source dans la rivière Hvítá ! Le contraste de l’eau turquoise et des parois brunes valent vraiment le détour. L’une, Hraunfossar, est troublante. L’eau de sa cascade auparavant cachée sous des champs de lave, donne l’impression de sortir de nulle part. La seconde tient son nom d’une sombre histoire locale. Il y a bien longtemps, des enfants qui jouaient sur l’arche de pierre enjambant la cascade tombèrent dans la chute. Leur mère fit abattre ce pont naturel et rebaptisa cette cascade Barnafoss, la « cascade des enfants ». Au delà de ces chutes d’eau, plus aucune route, la nature reprend ses droits.

 SONY DSC

En route pour l’aventure !

IMG_4848

Chutes de Hraunafossar

Notre petite équipe reprend ensuite la direction de la péninsule de Snaefellsnes (en incluant une pause déjeuner à Borgarnes). Et même de l’intérieur de notre imposant 4×4 de location et avec un temps grisonnant, les paysages sont somptueux et toutes les couleurs défilent devant nos yeux !

IMG_4817

Troupeau de chevaux islandais 

SONY DSC

Entre rivières, mer et montagnes

SONY DSC

Notre compagnon de ces 3 jours d’escapade

SONY DSC

Route enneigée à l’approche du Parc National de Snæfellsjökull

Ayant atteint notre destination, la région de Snaefellsnes, nous faisons une halte à Ólafsvík, située au nord de la péninsule. C’est un village de pêcheur d’environ 1000 habitants, qui difficile à croire, était l’un des plus grands villages d’Islande vers 1900 ! Puis l’épopée se poursuit vers Hellissandur et son célèbre Musée Maritime Sjomannagardur. Il abrite, entre autres, un (sinistre !) cimetière de baleines et d’anciennes maisons vikings, reconnaissables à leur typique toit moussu en tourbe (une matière organique fossile formée par l’accumulation de végétaux).

SONY DSC

Cimetière de baleines à Hellissandur  

SONY DSC

Reconstitutions des premières habitations vikings, recouvertes de tourbe

Après cette journée bien chargée, nous rentrons par la route touristique de la péninsule. Nous profitons encore une fois de splendides panoramas (sous la pluie, mais ça on s’y attendait un peu). On longe notamment de nombreux champs de lave, formés suite aux explosions de roche expulsées de terre il y a des années.

IMG_4919

Champ de lave (région d’Hellissandur)

IMG_4932

Plage de galets noirs (région d’Hellissandur)

IMG_4904

Formation rocheuse insolite (région d’Hellissandur)

SONY DSC

Ciel multicolore sur la route du retour vers Reykjavik

Dans le prochain article, on vous parle de la suite de l’expédition, sur la Côte Sud cette fois ci ! 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s