La géographie de Thingvellir

Le Parc National de Þingvellir est l’un des sites historiques clé de l’Islande. Protégé par la loi depuis 1928, il a également été classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO en 2004. Ce parc regroupe plusieurs montagnes, des volcans, un lac, des cours d’eau et une forêt. Il est situé à environ 40 kilomètres au nord-est de Reykjavik.

Scenery -Þingvellir 2 © ellithor.com

 Scenery -Þingvellir 4 © ellithor.com

Géographie

La zone dans laquelle se trouve aujourd’hui Þingvellir a été, au cours de la dernière ère glaciaire, recouverte par des couches de glace atteignant 1000 mètres d’épaisseur. Pendant cette même période, l’activité volcanique s’est parfois montrée très intense, et des éruptions ont éclaté à travers les couches de glace. Quand certaines ont formé d’impressionnantes coulées de lave, d’autres créaient d’immenses cavités sous les calottes glaciaires.

SONY DSC

Si l’activité volcanique est si importante en Islande, c’est à la fois parce qu’elle est située au-dessus d’un panache mantellique (une remontée de roches anormalement chaudes dans le manteau terrestre), mais surtout parce que l’île se trouve à cheval sur deux plaques tectoniques différentes. Et si Þingvellir est unique, c’est qu’au sein de ce parc, traversé donc à la fois par la plaque nord-américaine à l’ouest, et la plaque eurasienne à l’est, l’activité tectonique est particulièrement flagrante.

SONY DSC

En moyenne, ces plaques se mouvent de 2 centimètres par an, cependant l’activité visible se produit généralement lorsque la tension sous-terre s’est accumulée depuis un certain temps et est soudainement libérée. Les mouvements de ces plaques tectoniques ont créé une large vallée de fissures, qui s’étend sur 7 kilomètres de la faille de Heiðiargjá jusqu’à celle d’Almannagjá (la plus populaire).

Le lac de Þingvallavatn

Les recherches scientifiques menées indiquent que le lac de Þingvallavatn serait apparu il y a environ 12 000 ans, lorsque les couches glaciaires auraient reculé en raison de la hausse des températures. Et, c’est il y a 10 000 ans que ce lac aurait hérité de son emplacement et de son apparence actuelle. Bien sûr, depuis le paysage a quelque peu évolué, notamment en raison des éruptions qui ont suivi, sculptant par exemple les monts Skjaldbreiður et Hrafnabjörg. La dernière éruption s’et produit vers l’an 10,  juste au nord-est du mont Hengill, la propagation de la lave dans le lac de Þingvallavatn donnant naissance à l’île de Sandey.

SONY DSC

Þingvallavatn est le grand plus grand lac naturel en Islande. Il s’étend sur 84km carré, et atteint par endroit une profondeur de 114m. La majorité de l’eau qui remplit Þingvallavatn s’écoule par des canaux souterrains qui proviennent du glacier Langjökull. Cette eau peut prendre de 20 à 30 ans pour parvenir jusqu’au lac, et peut s’infiltrer jusqu’à 8 km sous terre, très probablement jusqu’à la la croûte terrestre !

SONY DSC

L’eau passe à travers des champs de lave riches en minéraux qui filtre cette dernière, et la rendent extrêmement pure. Résultat : la fissure de Silfra figure parmi les 10 plus beaux sites de plongée du monde, en raison de son incroyable visibilité. Bien que l’eau garde une température « fraîche » de 2°C à 4°C toute l’année, la visibilité dans cette eau cristalline peut atteindre les 100 mètres. En comparaison, on considère que 30 mètres est une très bonne visibilité sous l’océan ! La fissure de Flosagjá fait également l’objet de beaucoup d’attention. On l’appelle « Peningagjá » (traduisez « joie et argent » en islandais) en raison de la quantité de pièces de monnaie jetées par les touristes.

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

Les grottes de lave

Caving -Icy Underworld 1 ellithor.com

Sous les champs de lave de la région de Þingvellir, se trouvent une multitude de grottes de lave, particulièrement intéressantes tant pour les spéléologues passionnés que pour les non-initiés ! Ces tubes de lave se sont formés grâce à une lave de faible viscosité qui, coulant en continu, se transforme petit à petit en une croûte dure, jusqu’à finalement former un toit.

Caving -Underworld Winter 3 © ellithor.com

500 ans peuvent être nécessaire aux tubes de lave pour refroidir complètement, laissant derrière eux des formes diverses de formations rocheuses, allant de solides blocs rouge à des pierres d’un noir brillant. Dans la plupart des grottes, la présence de la glace des alentours se manifeste aussi par l’apparition d’une grande quantité de stalagmites et de stalactites.

Caving -Underworld Winter 6 © ellithor.com

Retrouvez ici Underworld, notre excursion souterraine par excellence dans un de ces endroits fascinants, que vous ne pourrez découvrir qu’en Islande. On vous attends 🙂

Publicités

Une réflexion sur “La géographie de Thingvellir

  1. j’veux y aller !!!!!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s