Comment ça il ne fait pas beau en Islande?

En Islande, on entend souvent le dicton « S’il fait mauvais temps, attendez 5 minutes » mais au-delà du trait d’humour, peu savent réellement pour quelles raisons la météo est aussi capricieuse. Haraldur Olafsson, professeur en physique de l’atmosphère (le seul en Islande d’ailleurs) à l’université et chercheur en météo nous a éclairé sur le sujet.

Tout d’abord, la première raison pour laquelle il fait si souvent, soyons directs, mauvais temps en Islande est sa position géographique. L’Islande se situe sur le chemin favori des cyclones : ceux-ci, après s’être formés à la rencontre de l’air froid canadien et de l’air chaud de l’Atlantique, remontent vers le Nord-Est et passent au dessus de l’Islande. Ces cyclones sont « profonds » ou en d’autres termes puissants, et amènent avec eux de fortes précipitations et du vent qui peuvent se déchainer pendant une journée entière.


Image-Islande-et-cyclones


De plus, perdue ainsi au milieu de l’océan, l’Islande et ses reliefs font d’une certaine manière obstacle au passage de ces cyclones. Alors, de la même manière qu’une pierre au centre d’une rivière provoque l’accélération du courant autour d’elle, l’Islande décuple la force des vents qui l’enserrent. Ajoutez enfin au cocktail une haute latitude qui implique une température plus froide et transforme une grande part des précipitations en neige en hiver. La version islandaise de nos averses françaises est par conséquent bien plus impressionnante : la neige parce qu’elle est plus solide rend évidente et observable la force du vent, la visibilité est derechef réduite et l’état des routes est également rapidement endommagé.

Mais en Islande, ces petites tempêtes font partie du quotidien au même titre que nos intempéries françaises! La confrontation directe et fréquente avec les éléments de la nature a d’ailleurs façonné la mentalité islandaise. « Pour la vieille génération, les tempêtes sont indissociables de la peur car tout le monde avait déjà perdu quelqu’un en mer à cause des caprices du temps » m’explique Haraldur. Aujourd’hui, si cette peur demeure en filigranes dans l’inconscient collectif, on pourrait supposer que cette incertitude face à la météo participe pourtant au tempérament tranquille des Islandais. En effet, avec une météo pareille comme quotidien, la ponctualité est loin d’être une obsession et rien n’est prévu sans que la possibilité d’une annulation ne soit envisagée.


Image-temps-variable


On s’habitue alors à ne pas avoir de trop grandes attentes et l’on apprend à s’adapter quelque soit la situation. Le confinement hivernal auquel pousse la météo a également un autre aspect positif : il booste la créativité artistique. Musique, peinture, écriture… à chacun son échappatoire!

Cela concerne les Islandais, mais le monde est bien fait et des solutions aux tempêtes de neige existent aussi pour vous! Si vous venez visiter l’Islande et que vous faites face à une tempête, vous pourrez toujours aller vous réfugier dans l’une des centaines de grottes que cache le monde souterrain islandais. Ces endroits paisibles et isolés étaient même le lieu de vie de certains Islandais il n’y pas encore si longtemps…

Alors, qui doute encore que l’Islande n’est pas une terre d’aventure?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s