Exploration du parc national de Skaftafell – 2e partie

Réveil matinal dans un chalet du petit village de Hof près de Skaftafell ! Le soleil plane déjà à l’horizon au dessus de l’océan et la journée annonce un programme chargé en aventures !

Nous partons en direction de l’Est à environ 30 minutes en voiture : les icebergs du Jökulsarlon nous attendent ! Avec ses 18km² et près de 260 mètres de profondeur, ce lagon de glace est le plus important du pays. Il abrite les blocs de glace qui se détachent du glacier Vatnajökull et qui finissent par se jeter dans l’océan. Il est courant d’y croiser quelques phoques bronzant sur les icebergs ou jouant à cache-cache avec les visiteurs. Durant la saison d’été qui s’étend environ de Mai à fin Septembre, il est possible d’explorer ce lagon en bateau amphibie ou en zodiac. Nous avons opté pour le zodiac car cela permet de s’approcher au plus près des icebergs et de la langue de glace Breiðamerjökull. Naviguer à toute allure entre les icebergs est vraiment une expérience incroyable ! Le vent glaciale nous frappe le visage et pourtant nous avons tous le sourire. Le guide effectue plusieurs arrêts près des icebergs les plus impressionnants et aussi près des phoques afin d’admirer ces mammifères marins.

IMG_8682

IMG_8741

Avant de continuer l’exploration du parc national de Skaftafell, nous partons en direction des plages qui se situent à l’embouchure du lagon. De nombreux icebergs de petite taille poussés par le mouvement du lagon et les vagues s’échouent sur le sable noir alors que d’autres se laissent porter au large par l’océan. Les phoques ont eu la même idée et se dirigent aussi vers l’océan.

IMG_8759

IMG_8787

Il est temps de quitter cet endroit magique pour continuer ce petit périple. Arrivées près du centre d’information de Skaftafell, nous quittons notre véhicule et commençons une courte randonnée dans les montagnes pour observer quelques cascades époustouflantes dont la très célèbre Svartifoss. Son nom veut dire cascade noire (svart : noir / foss : cascade) et a pour origine les colonnes de basalte noir qui l’encadrent. En chemin, nous nous arrêtons également à Hundafoss. Elle se jette du haut des premières montagnes et offre une vue sur les étendues de sable noir situées plus bas. Les couleurs de l’automne sont de plus en plus prononcées et donne un aspect encore plus somptueux aux paysages.

IMG_8835

IMG_8808

IMG_8809

Après un peu plus d’une heure de balade, il est temps de redescendre de nos montagnes et d’aller à la rencontre de nos amis de chez Glacier Guides. La directrice de la compagnie, Erin, et Gunilla, notre guide pour l’après-midi, nous accueillent au sein de leur cabane. Nous dégustons un bon café puis commençons à ajuster les crampons pour la randonnée sur glacier. A bord d’un bus jaune utilisé par les écoles américaines, nous nous laissons transporter près de la langue de glace Svinafell. Il faut marcher un peu avant d’atteindre la glace et nous enfilons nos crampons sur les conseils de notre guide. Les premiers pas sur le glace sont hésitants mais tout le monde s’y habitue assez facilement et notre petit groupe est en route pour explorer crevasses et autres formations de glace ! Gunilla nous explique comment s’est formée la glace qui se situe sous nos pieds et les mouvements incessants qui l’animent. C’est vraiment très intéressant et le paysage est à couper le souffle !

IMG_8871

IMG_8864

IMG_8860

Après un au revoir des plus chaleureux à nos amis de Glacier Guides, nous remontons à bord de notre petite voiture en direction de Reykjavik. Toutes ces aventures nous ont un peu fatiguées mais ce fût un weekend vraiment extraordinaire à Skaftafell !

A bientôt pour de nouvelles aventures !

 

Exploration du parc national de Skaftafell – 1ere partie

A environ 400km au sud-est de Reykjavik se trouve l’une des plus belles régions d’Islande : le parc national de Skaftafell. Avec plus de 4800 km², ce parc abrite de nombreuses merveilles telles que des montagnes, des cascades, le lagon d’icebergs Jökulsarlon et le célèbre glacier Vatnajökull qui est aussi le plus grand glacier d’Europe et le quatrième mondial.

Le weekend dernier, notre équipe est partie se ressourcer au coeur de cette incroyable nature. Nous sommes parties à bord de notre petite voiture en suivant la route n°1 qui fait le tour du pays et est accessible à tous types de véhicules. A bord : 4 passionnées de grands espaces et d’aventures, sacs de couchages, vêtements chauds, nourriture et une excellente bouteille de vin ! Environ 4 heures de route séparent Reykjavik de Skaftafell mais nous ne les voyons même pas passer tellement le spectacle est fabuleux : montagnes, cascades, champs de laves et l’océan nous accompagnent. Le soleil, qui par chance est avec nous, créé un jeu de lumière fantastique sur ces paysages ! A tel point que nous ne résistons pas à faire quelques arrêts pour immortaliser ces moments hors du temps.

IMG_8614

IMG_8604

Nous arrivons à notre chalet un peu avant la tombée de la nuit et en profitons pour découvrir le charmant petit village de Hof situé en bordure du parc. Son église en toit de tourbe nous charme sur-le-champ ! Nos voisins les plus bruyants se trouvent être des moutons… l’endroit idéal pour passer une soirée de détente entre amies.

IMG_8638

IMG_8634

Après 2-3 verres de vin, la nuit noire est tombée et Anja décide d’aller jeter un oeil dehors histoire de voir si les aurores boréales sont également de la partie. Et ce fût une excellente initiative car juste au dessus des montagnes se jouait déjà un ballet céleste des plus magiques ! On enfile des vêtements bien chauds et emportons les appareils photos !! On a bien dû passer une heure assises sur un chemin de campagne à observer ce spectacle. Il était impossible d’en détourner le regard !!! Les étoiles accompagnaient ces couleurs irréelles dansant dans le ciel et nous avons même eu l’occasion de capturer la grande ourse. C’est les yeux plein d’aurores boréales et d’étoiles que nous partons nous coucher, prêtes à vivre de nouvelles aventures dès le lendemain matin.

IMG_3498

IMG_3506

La suite de nos aventures dans notre prochain article publié Dimanche !

Voyage à travers les hauts plateaux islandais

Le cercle d’Or et la côte Sud sont les zones les plus accessibles depuis Reykjavik permettant de donner un très bon apercu de l’Islande. On y rencontre des cascades phénomenales, des glaciers, des plages de sable noir infinies, des geysers et sources d’eau chaude bouillonnants.

Mais si vous voulez en voir un peu plus, les Hautes Terres offrent des endroits reculés et inhabités dans les terres, ou aucune route asphalté ne mène. Les paysages y sont grandioses et apocalyptiques. Pour faire simple on se croirait parfois sur une autre planète ou sur la Lune. C’est d’ailleurs près d’Hekla que se sont déroulés les premiers entraînements de la NASA avant d’aller sur la Lune. A quelques heures seulement de Reykjavik, il est possible de se rendre à Landmannalaugar, au coeur de la réserve naturelle de Fjallabak, signifiant littéralement « derrière les montagnes ».

 IMG_8434[1]Les montagnes de rhyolites

Cette endroit est à la fois un endroit de baignade puisqu’on y trouve une source d’eau chaude naturelle, et le départ d’un chemin de randonnée de plusieurs jours très connu menant jusque la vallée de Thorsmork , le Laugarvegur. On y trouve aussi des randonnées en boucle à faire depuis le camp à la journée ou demi journée pour découvrir l’immense champs de lave au pied du camp, ou encore les montagnes de rhyolithes et obsidiennes. Cette zone hautement active géothermalement parlant est un petit bijoux de dépaysement. On peut s’y rendre en 4×4 et Super Jeep de mi-mai / mi-juin jusque mi-septembre (selon la période de dégel ou de gel du sol).

IMG_8417[1] La source d’eau chaude bordant le champ de lave

IMG_8508[1]Un des nombreux lacs  de la zone de Landmannalaugar

IMG_8406[1]L’aventure sur les pistes

Le Landmannalaugar Safari est une excursion en petit groupe que nous proposons toute l’année (mis à part lors des périodes de gel et de dégel) avec nos guides et conducteurs locaux expérimentés et professionnels à bord de Super Jeep. Il vous emmène à travers le Fjallabak avec pour destination finale Landmannalaugar. Là bas, vous pouvez vous baigner dans la source d’eau chaude et prendre votre repas tiré du sac, éventuellement découvrir la zone à pied avant de repartir toujours à travers ces paysages désertiques à pertes de vue. la seule âme que vous risquez de croiser seront en été, les moutons s’en étant allés au sommet des montagnes escarpées.C’est justement l’excursion qu’ont décidé d’entreprendre Rémi et Corinne samedi dernier. Voici les photos de cette belle journée à travers les Hautes terres islandaises.

En hiver il est toujours possible de s’y rendre mais équipé de 4×4 et super jeep modifiées( voitures de location interdites) permettant de conduire à travers d’épaisses couches de neige ainsi que tous les obstacles que la nature islandaise peut mettre au travers de votre chemin.

Rencontre avec Constant Formé-Bècherat, un photographe qui n’a pas froid aux yeux

Aujourd’hui, c’est avec grand plaisir qu’on vous parle de Constant Formé-Bècherat, au talent pour le moins prometteur. Il a choisi la fin de l’hiver pour se rendre en Islande, et est revenu en France avec une série de superbes photos, parfois troublantes, parfois saisissantes. On a eu envie d’en savoir un peu plus.

Copyright - Constant Formé-Bècherat - All Rights reserved

 

 Vous nous parlez de vous ?
« Je m’appelle Constant, j’ai 25 ans, je suis photographe… ça c’est pour la partie administrative (rires). Je photographie depuis plus de 5 ans, et je me suis vite spécialisé en photographie de concert, j’ai eu la chance de pouvoir photographier des grands noms de la scène internationale et d’avoir accès aux coulisses de certains spectacles. Après un bilan de ces 2 ans, j’ai réalisé que mis à part de bonnes photos, je n’avais pas grand chose à raconter. Je voulais raconter des histoires, raconter mes photos. J’ai eu envie de sortir des salles obscures pour m’ouvrir aux grands espaces et apporter à mes photos un regard un peu plus « journalistique » ou tout du moins « introspectif ».

 

Lire la suite

Immersion dans la péninsule de Snæfellsnes

La météo du week-end dernier en Islande a été exceptionnelle ! Ni une ni deux, c’est l’occasion parfaite pour moi de retourner dans la péninsule de Snæfellsnes, brièvement visitée peu de temps après mon arrivée ici. Cette fois je m’accorde deux jours entiers pour pouvoir explorer la région et découvrir tous ses trésors.

Voici tout à fait le type d’itinéraire particulier qu’Aventures en Islande peut élaborer pour vous :

Lire la suite

Voyage dans le Nord : découverte d’Akureyri et rencontre avec les orques

C’est vers le nord du pays que Lydiane et moi avons mis le cap le week-end dernier. Nous avons débuté par la découverte de l’adorable ville d’Akureyri (avec ses 17 000 habitants, c’est la 2ème agglomération la plus peuplée derrière Reykjavik). Nichée au coeur du fjord Eyjafjörður, à 50 kilomètres du cercle polaire, cette ville constitue le coeur culturel et économique du Nord de l’Islande. Brève visite guidée ?

SONY DSC

Des paysages somptueux bordent la route qui sépare la capitale d’Akureyri

Lire la suite

Périple dans la péninsule de Snaefellsnes et le long de la Côte Sud (3/3)

C’est toujours sous un ciel gris que nous démarrons notre troisième journée ! Mais au vu de tout ce qui nous attends, nous faisons abstraction et grimpons dans notre 4×4 adoré. Prochaine halte (très attendue !) : Jökulsárlón et sa lagune de glacier. Cependant, comme à notre habitude, nous ne pouvons pas nous empêcher de nous arrêter en chemin pour photographier les paysages incroyables qui s’offrent à nous.

SONY DSC Lire la suite

Périple dans la péninsule de Snaefellsnes et le long de la Côte Sud (2/3)

Après avoir rechargé les batteries à Reykjavik samedi soir, nous revoilà sur la route, et pour deux jours d’expédition cette fois-ci ! Avant de quitter la ville, nous commençons par nous rendre à Perlan, un bâtiment surmonté d’un grande coupole, qui trône sur la colline Öskjuhlíð. À l’origine simple réservoir d’eau chaude d’origine géothermique, le site fait aujourd’hui partie des symboles de Reykjavik (notamment parce qu’au 5ème étage, un restaurant vous propose des plats traditionnels, tout en vous faisant bénéficier d’une vue imprenable sur la capitale).

SONY DSC

Reykjavik depuis Perlan  Lire la suite

Périple dans la péninsule de Snaefellsnes et le long de la Côte Sud (1/3)

La semaine dernière, quelques membres de l’équipe d’Aventures en Islande ont entrepris un road trip dans les terres islandaises. Il fallait bien montrer aux deux nouvelles stagiaires, fraîchement débarquées de la métropole, à quelle sauce la Terre de Glace allait les manger ces prochains mois !

Lire la suite