Jón Gnarr ou quand la blague est poussée jusqu’aux portes de la mairie..

Jón Gnarr n’est plus maire de Reykjavik depuis près d’un an mais il reste définitivement ancré dans les mémoires islandaises et étrangères. Et il y a de quoi!

Jon-Gnarr

En 2010, le comédien Jón Gnarr présente sa candidature à la mairie de Reykjavik au sein d’un parti baptisé avec humour et modestie Le « Meilleur Parti ». Sa campagne singe alors les politiciens islandais qui promettent la lune et assurent tout le monde de leur bonne foi pour pouvoir mieux s’en mettre plein les poches une fois élus. En chanson, le « Meilleur parti » promet entre autres « Un ours polaire pour le zoo de Reykjavik, des serviettes gratuites pour tout le monde dans les piscines municipales, un parlement sobre d’ici 2020… ». Cette histoire fait écho à la candidature de Coluche pour les présidentielles en 1980. « J’arrêterai de faire de la politique quand les politiciens arrêteront de nous faire rire » affirmait-il. Il semble que pour Jón Gnarr l’idée soit un peu la même, à cette différence près que le comédien islandais, lui, a réellement été élu et que son mandat de quatre ans s’est révélé spectaculaire. La situation était pourtant catastrophique car le pays était en pleine crise financière à la suite des subprimes de 2008 et des manipulations hasardeuses des trois banques principales de l’Islande. Mais selon les experts financiers, les membres du « Meilleur Parti » ont bien fait des miracles.

Jón Gnarr, the mayor of Reykjavík

Dans un documentaire suprenant disponible sur Youtube, Jón Gnarr décrit avec spontanéité et franchise ses motivations à devenir maire de Reykjavik

 

Au-delà de l’exploit financier que je n’ai pas les compétences d’expliquer, une autre leçon peut être apprise du pied de nez de Jón Gnarr. En plein coeur d’une crise financière, bien pire que celle actuellement traversée par la France, l’humour a été fédérateur, porteur et fertile en changements tangibles et durables.

La solution serait-elle de nous prendre moins au sérieux?

Quels musées visiter à Reykjavik?

L’une des alternatives aux caprices de la météo en Islande est d’aller se réfugier dans l’un des nombreux musées de Reykjavik. Voilà une petite sélection qui pourrait guider votre choix. Tous ces musées sont accessibles à pied de Reykjavik.

Le musée national d’Islande : incontournable

Musée-national-islande

Þjóðminjasafn Íslands – Musée national d’Islande

Voyagez dans le temps et retracez l’Histoire de la jeune nation islandaise depuis sa colonisation jusqu’au 21ème siècle. Divisée en sept époques chacune symbolisée par un objet clé, l’Histoire du pays est abordée sous quatre angles pédagogiques (art, culture sociale, habitat et population, travail) mais aussi sous une dimension plus humaine et personnelle avec la possibilité d’écouter des habitants islandais décrire leur vie et leur quotidien. Il est d’ailleurs possible de visiter le musée muni d’un casque audio où des descriptions en français sont disponibles pour chaque étape du voyage. Enfin, l’atmosphère tamisée du musée et l’organisation de la visite donnent littéralement l’impression de naviguer à travers les pans de l’Histoire.

Immersion artistique : le trio Listasafn

Trio Listasafn

Musées d’art – Reykjavik

Si vous vous intéressez à l’univers artistique islandais, ces trois musées sont l’occasion d’avoir une vue d’ensemble sur trois artistes qui ont joué un rôle majeur dans l’héritage culturel islandais, en particulier en peinture et en sculpture. A Kjarvalsstaðir, une exposition permanente est dédiée à l’artiste Kjarval (1885-1972) qui a, grâce à ses peintures, révélé aux Islandais la beauté de la nature sauvage qui les entourait. D’autres artistes islandais sont exposés et l’on retrouve dans leurs tableaux l’influence de la nature mais aussi de la mythologie islandaise et étrangère. Dans une dimension très différente et suprenante, le musée Hafnarhús met l’artiste Erró à l’honneur. Ses associations insolites de personnages de BD avec des reproductions de Picasso ou encore d’astronautes partageant l’affiche avec une déesse romantique offrent une vision décalée et nouvelle de l’art moderne. Enfin, si vous cherchez quelque chose de plus concret, le troisième et dernier pôle du trio Listasafn est consacré au sculpteur Ásmundur Sveinsson. Ses sculptures peuvent représenter des scènes du quotidien ou mythologiques ou bien tomber dans l’abstrait pour laisser l’imagination choisir l’interprétation de l’oeuvre. Voilà un trio artistique complet pour les intéréssés!

Le musée maritime Víkin

Musée maritime Vikin

Musée maritime Vikin

Perdue au milieu de l’Océan Atlantique Nord, l’Islande a un destin étroitement lié à la mer. Ce musée maritime raconte quelle relation le peuple islandais a entretenu avec cet élément qui offre la fortune par la pêche mais où nombre d’hommes ont perdu la vie. À la clarté des explications données en anglais et islandais s’ajoute la beauté du lieu où il est agréable de déambuler. Objets historiques, anecdotes, reconstitution, documentaire… Tout y est pour partir voguer à travers le passé maritime de l’Islande.

Whales of Iceland – Musée des baleines

Musée-des-baleines

Whales of Iceland – Musée des baleines

Ce superbe musée vient d’ouvrir ses portes fin février et vous propose de plonger dans l’univers bleu de    gigantesques mammifères. Le spectacle est garanti car grâce aux modèles de baleines représentées en taille réelle, il est possible de réaliser la grandeur et la majesté de l’animal. En plus de textes clairs et synthétiques sur chaque espèce, des bornes interactives permettent de découvrir la physionomie de l’animal. Fortement conseillé pour ceux qui voyagent en famille!

Les 5 cafés à ne pas rater à Reykjavik

Café Babalú Skólavörðustígur 22

Difficile de le rater avec sa devanture orange vif! Le café Babalú se trouve à mi-chemin entre le chalet familial et la brocante suprenante. Et c’est un mariage réussi! L’ambiance y est chaleureuse et joviale. Cosmopolite, il n’est pas rare d’entendre parler italien, anglais ou français dans ce café apprécié des étrangers comme des Islandais. C’est un endroit idéal pour se détendre auprès d’un chocolat chaud en observant les objets insolites accrochés aux murs.

Cafe Babalu

Café Babalú

Stofan Aðalstræti 7

Ce café porte bien son nom, qui signifie littéralement « salon ». Ambiance tamisée, parquet vieilli et une multitude de canapés, fauteuils et poufs confortables avec un léger fond de musique. Stofan est un refuge apaisant pour quiconque cherche calme, confort et chaleur. Les habitués y viennent pour déguster une tasse de thé (qu’ils ont nombreux), tricoter, lire un livre ou tout simplement passer un bon moment avec leurs amis.

Stofan

Stofan

C is for cookie Týsgata 8

Ne vous laissez pas refroidir par la devanture peu flatteuse de ce café car aussitôt entrés, un sourire sincère et rayonnant vous réchauffera. C for Cookie a misé sur la simplicité et ça marche! On a presque l’impression d’aller prendre un café chez une amie qui nous a invité à déguster une part de sa tarte aux myrtilles ou de son gâteau au chocolat. Ce café là est mon favori!

C is for cookie

C is for cookie

Reykjavik Roasters Kárastígur 1

Avis aux connaisseurs de café, cet endroit est pour vous! Plusieurs fois primé meilleur café de Reykjavik, Reykjavik Roasters doit certainement son succès à la riche et savante palette de cafés qu’il propose pour satisfaire au mieux vos goûts ou votre curiosité. Le café est torréfié sur place et peut être passé de trois manières différentes, à vous de choisir laquelle vous préférez!

Reykjavik Roasters

Reykjavik Roasters

Librairie Eymundsson Austurstræti 18

Pour le dernier je triche un peu mais l’endroit vaut tout de même le détour. Le petit plus d’Eymundsson, c’est son cadre. En effet, vous pouvez profiter de votre pause café au beau milieu des livres d’une librairie. Libre à vous de piocher un magazine, le journal ou un bon livre pour accompagner votre boisson. Si la lecture n’est pas votre tasse de thé, vous pouvez toujours vous installer près de la baie vitrée qui surplombe la rue piétonne. A votre tour d’écrire mentalement l’histoire de ces inconnus qui déambulent dans la rue d’Austustræti…

Eymundsson

Librairie Eymundsson

Reykjavik en coulisses

La ville de Reykjavik réserve de nombreuses surprises et parfois des plus simples et des plus accessibles.

Perdez-vous dans le dédale des rues de Reykjavik, sans destination aucune et levez les yeux! Ce n’est pas toujours derrière une vitrine que l’on trouve des trésors.

Vous pourriez bien apprendre en marchant dans la rue principale Laugavegur comment une cravate se doit d’être nouée, être sensibilisés au tricot en regardant un lampadaire ou tomber sur un banc écarlate revisité par un artiste anonyme. Si l’on s’éloigne un peu du tumulte du centre-ville, dans les rues adjacentes à Laugavegur, Reykjavik change de visage mais ne perd pas ses couleurs. Au détour d’un bâtiment que l’on pourrait estimer gris et morne se cachent parfois un immense visage rieur et complice ou bien un énorme champignon pyschadélique. Ne fuyez pas les zones de travaux, des street artistes se sont chargés de customiser les tristes panneaux qui cachent les décombres en les inondant de couleurs et de personnages tout droit sortis de l’imaginaire. Continuez votre balade dans le quartier proche du vieux port de Reykjavik où la rumeur de la ville est étouffée. Les maisons passent du jaune, au vert, au bleu, au rouge et bien d’autres couleurs. Et ce n’est pas fini! En prenant un peu de hauteur, comme en accédant au dernier étage du clocher de l’église Hallgrimskirkja, on constate que même les toits s’y mettent. Reykjavik ressemble alors à une petite mosaïque multicolore qui tranche avec le bleu uni et infini de l’océan. Et tout ça sans vider son porte-monnaie, pour le simple plaisir des yeux.

Reykjavik-street-art-champignon-aventuresenislande

Saurez-vous retrouver cet étrange champignon?

 

Reykjavik-street-art-visage-aventuresenislande

Saurez-vous retrouver ce regard?

 


Vent d’été sur Reykjavik

L’été est officiellement arrivé en Islande le 24 avril dernier ! Eh oui, tous les ans le pays prend de l’avance sur ses collègues européens. Bon il faut l’admettre, le terme « été » est ici plutôt théorique, sachant par exemple qu’aujourd’hui à Reykjavik le thermomètre peine à atteindre les 10°C. Cependant les tempêtes de neige et les averses s’espacent lentement, le soleil est de moins en moins timide et les nuits raccourcissent incroyablement vite (plus que quelques semaines avant de pouvoir observer le soleil de minuit) ! Je vous emmène pour une petite balade au coeur de la capitale islandaise, à travers une série de photos prises ces derniers jours sous un joli ciel (plus ou moins) bleu. On y va ?

SONY DSC SONY DSC SONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSC

Alors, vous nous rejoignez ici ? 🙂

6 endroits incontournables à Reykjavik

Si vous souhaitez découvrir les meilleurs endroits de Reykjavik, je vous conseille vivement de faire un tour par ici :

1. Harpa
La salle de concerts de Reykjavik est un monument moderne incroyable! Harpa héberge de nombreux événements et propose souvent des expositions.

2. Hallgrimskirkja
Cette église imposante et emblématique est l’un des plus beaux monuments islandais. Prenez l’ascenseur jusqu’en haut pour admirer une vue panoramique extraordinaire sur Reykjavik et ses alentours.

Hallgrimskirkja

3. Perlan (La Perle)
A ne pas rater ! Découvrez la terrasse panoramique, le restaurant tournant au sommet et le musée sur les Sagas situé à l’intérieur. Il y a également un geyser artificiel juste à côté.

4. Le Bunk Bar
Ce bar vous garantit de bons moments! Des voyageurs du monde entier et des islandais sympas s’y retrouvent pour boire un verre et profiter de la bonne ambiance. En plus, ils viennent juste d’ouvrir un restaurant!

5. La plage
Sable doré. Bains à remous. Sauna. Tout est dit, il faut y aller!

beach

6. Aventures en Islande
C’est l’endroit à visiter pour partir à l’aventure! Nous serons heureux de vous accueillir et de réserver pour vous des aventures en rafting, sur glacier ou pour faire une chasse aux aurores boréales.

AA

Reykjavik, capitale européenne de l’aventure

Aucune autre capitale dans toute l’immensité de l’Europe ne vous proposera une sélection d’aventures et d’activités aussi vaste que Reykjavik et son gigantesque terrain de jeu qu’est l’Islande.

En l’espace d’à peine 10 ans, la ville de Reykjavik fut transformée en une métropole de l’aventure et d’activités en tout genre.

Les jours où l’on se balladait à Reykjavik en croisant uniquement des personnes agées prenant des photos et portant des pulls traditionnels islandais sont bel et bien terminés! Bien entendu, ils sont toujours là, et toujours aussi adorables. Mais aujourd’hui, l’Islande est envahie de jeunes et de personnes encore jeunes dans leur tête ! Les aventuriers équipés de chaussures de randonnées Gore-Tex (les tongues accrochées à leur sac à dos prêtes pour les rayons du soleil) arpentent les rues de la ville avec une seule chose en tête : profiter et découvrir l’Islande au maximum.

Reykjavik

Que s’est-il passé? Comment Reykjavik est-elle passée d’une petite ville de pêcheurs à un camp de base grouillant d’aventuriers en une décennie?
Tout simplement parce que c’était possible !

L’islande n’est ni petite, ni grande. Ce pays a la superficie idéale. Rien n’est vraiment très loin d’où vous êtes et en arrivant en Islande, vous passerez forcément par la capitale… c’est là que tout commence.

En 2001, le choix d’excursions au départ de Reykjavik était très limité. Il était possible de faire une ballade en motoneige sur le glacier Langjökull ou de faire du rafting sur Hvita. Ces excursions sont aujourd’hui des grands classiques, l’une courant l’hiver et l’autre pendant l’été. C’était à peu près tout. Le reste des excursions étaient des ballades en car ou en Jeep. Puis les choses ont commencé à changer. Aventures en Islande a développé des aventures extraordinaires et grâce à la coopération d’autres compagnies (telles que Elding, le ranch Eldhestar, Arctic Rafting, Glacier Guides, Wild Iceland et Snowmobile Tours pour en citer quelques unes), la sélection d’aventures au départ de Reykjavik augmente sans cesse.

rafting

Aujourd’hui, il serait complètement fou de ne pas prévoir plusieurs jours de vacances à Reykjavik. Pourquoi? Parce que voilà toutes les choses que vous pouvez faire à seulement 90 minutes de Reykjavik :

– Faire du rafting sur la rivière Blanche (Hvita) et explorer le Cercle d’Or (Geysir, Gullfoss et Thingvellir) au cours de la même journée.
– Découvrir la faille intercontinentale lors d’une excursion de snorkeling ou de plongée en bouteille au coeur de Silfra.

deepintotheblue

– Partir en randonnée à la recherche des sources chaudes naturelles de Reykjadalur et en profiter pour s’y baigner.
Partir en trek jusqu’au sommet du volcan Hekla (l’un des volcans les plus actifs au monde) ou sur les plus jeunes montagnes d’Islande Fimmvörðuháls (qui datent de l’éruption de 2010).
– Explorer la langue de glace Solheimajökull lors d’une randonnée glacière et découvrir les bases de l’escalade d’un mur de glace.

1
– Faire une ballade en kayak dans un fjord, là où les troupes alliées surveillaient les sous-marins soviétiques pendant la 2nde guerre mondiale
– Affronter l’inconnu lors de l’exploration d’une grotte de lave et découvrir comment l’Islande (et ses souterrains) se sont créés.
– Descendre en canoë les rapides de la rivière Hvita et laisser l’adrénaline vous envahir.
– Monter sur un cheval viking et découvrir ses 5 allures à travers les fermes pittoresques.

Lava
– Faire un safari en pleine mer pour rencontrer les baleines au départ du port de Reykjavik.
– Conduire un quad sur les collines et montagnes islandaises (parfois même des volcans).

Tour en quad

Ces aventures se trouvent seulement à 3-4 heures de chez vous. Les compagnies Low-Cost Wow Air et Easyjet proposent maintenant des vols au départ de Paris et Bâle-Mulhouse alors n’hésitez plus à nous rendre visite!