Voyage à travers les hauts plateaux islandais

Le cercle d’Or et la côte Sud sont les zones les plus accessibles depuis Reykjavik permettant de donner un très bon apercu de l’Islande. On y rencontre des cascades phénomenales, des glaciers, des plages de sable noir infinies, des geysers et sources d’eau chaude bouillonnants.

Mais si vous voulez en voir un peu plus, les Hautes Terres offrent des endroits reculés et inhabités dans les terres, ou aucune route asphalté ne mène. Les paysages y sont grandioses et apocalyptiques. Pour faire simple on se croirait parfois sur une autre planète ou sur la Lune. C’est d’ailleurs près d’Hekla que se sont déroulés les premiers entraînements de la NASA avant d’aller sur la Lune. A quelques heures seulement de Reykjavik, il est possible de se rendre à Landmannalaugar, au coeur de la réserve naturelle de Fjallabak, signifiant littéralement « derrière les montagnes ».

 IMG_8434[1]Les montagnes de rhyolites

Cette endroit est à la fois un endroit de baignade puisqu’on y trouve une source d’eau chaude naturelle, et le départ d’un chemin de randonnée de plusieurs jours très connu menant jusque la vallée de Thorsmork , le Laugarvegur. On y trouve aussi des randonnées en boucle à faire depuis le camp à la journée ou demi journée pour découvrir l’immense champs de lave au pied du camp, ou encore les montagnes de rhyolithes et obsidiennes. Cette zone hautement active géothermalement parlant est un petit bijoux de dépaysement. On peut s’y rendre en 4×4 et Super Jeep de mi-mai / mi-juin jusque mi-septembre (selon la période de dégel ou de gel du sol).

IMG_8417[1] La source d’eau chaude bordant le champ de lave

IMG_8508[1]Un des nombreux lacs  de la zone de Landmannalaugar

IMG_8406[1]L’aventure sur les pistes

Le Landmannalaugar Safari est une excursion en petit groupe que nous proposons toute l’année (mis à part lors des périodes de gel et de dégel) avec nos guides et conducteurs locaux expérimentés et professionnels à bord de Super Jeep. Il vous emmène à travers le Fjallabak avec pour destination finale Landmannalaugar. Là bas, vous pouvez vous baigner dans la source d’eau chaude et prendre votre repas tiré du sac, éventuellement découvrir la zone à pied avant de repartir toujours à travers ces paysages désertiques à pertes de vue. la seule âme que vous risquez de croiser seront en été, les moutons s’en étant allés au sommet des montagnes escarpées.C’est justement l’excursion qu’ont décidé d’entreprendre Rémi et Corinne samedi dernier. Voici les photos de cette belle journée à travers les Hautes terres islandaises.

En hiver il est toujours possible de s’y rendre mais équipé de 4×4 et super jeep modifiées( voitures de location interdites) permettant de conduire à travers d’épaisses couches de neige ainsi que tous les obstacles que la nature islandaise peut mettre au travers de votre chemin.

Publicités

Les Awards du Glacier Islandais 2013

La glace recouvre environ 11% de l’Islande, laissant les 89% restant aux moutons, à la lave et aux mannequins islandais. Pour montrer notre plus grand respect aux glaciers d’Islande, nous leur avons attribué des récompenses. Et la récompense du Glacier Islandais 2013 revient à…

La reine des glaces : Vatnajökull
Vatnajökull est le plus grand glacier d’Islande et a la calotte glaciaire la plus grande d’Europe (en volume)! A certains endroits, la glace atteint 1000 mètres d’épaisseur et sa surface totale est de 8 160 km². Ce glacier n’est vraiment pas une mince affaire….

Vatnajokull

Le bébé des glaces: Snæfellsjökull
Contrairement à Vatnajökull, Snæfellsjökull, situé à l’Ouest, est juste un bébé ! Sa surface ne couvre que 11km² et elle diminue très vite.

Snaefellsjokull

Le plus célèbre :  Snæfellsjökull
Le glacier Snæfellsjökull va pouvoir rentrer avec 2 awards ce soir ! Ce glacier se situe sur le sommet du stratovolcan Snæfell. Ce volcan est légendaire car il est l’entrée vers le centre de la Terre dans le célèbre roman de Jules Verne.

Snaefells

Le meilleur site d’aventure : Sólheimajökull
Sólheimajökull est un peu le petit cousin du glacier Mýrdalsjökull. Il est également l’un des plus beaux endroits pour explorer des formations de glaces. Sólheimajökull est recouvert de deux types de cendres issus des éruptions volcaniques, ce qui le rend vraiment unique et intéressant.

GPS1

L’imprononçable : Eyjafjallajökull
Entrez dans n’importe quelle boutique de souvenirs en Islande et il y a environ 99% de chances de voir un T-shirt avec ce slogan : “Eyjafjallajökull—so easy to pronounce!” (Eyjafjallajökull – si facile à prononcer). Ma prononciation n’est toujours pas parfaite mais au moins je ne suis pas seule dans ce cas !

Eyja

Merci d’avoir assister à cette cérémonie des Awards du Glacier Islandais 2013. Malheureusement, tous les glaciers d’Islande n’ont pas reçu de récompense car cela prendrait toute la journée. Mais amis glaciers, vous êtes tous des vainqueurs! Nous vous aimons ! Restez comme vous êtes !

Balade à cheval et visite d’une grotte de lave

Si vous êtes déjà venu en Islande, vous connaissez la sensation étrange à votre arrivée à l’aéroport de Keflavik. Cette impression d’avoir attéri sur Mars ou sur une planète lointaine. Les champs de lave à perte de vue vous laissent à la fois rêveur et impatient de découvrir ces paysages si différents. Hier, avec une amie d’Aventures en Islande, nous sommes parties explorer ces champs de lave du dessus et du dessous. Je vais donc vous raconter notre petite aventure.

08h00 du matin. Me voilà en route pour le centre ville de Reykjavik où le mini bus viendra nous chercher. La météo est imprévisible mais ce lever de soleil me met d’une humeur excellente pour la journée.

lever de soleil sur reykjavik

Le bus arrive et passe à quelques hôtels pour tous nous emmener vers un centre équestre situé dans la petite ville d’Hafnarfjörður à quelques kilomètres de Reykjavik. Au total, nous sommes environ une dizaine de personnes en provenance de tous horizons tels que la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni, la Slovaquie et bien sûr de France.

Une fois arrivés au centre équestre, le personnel nous accueille et nous demande quelle est notre expérience en équitation afin de nous attribuer un cheval qui correspond à nos capacités. Nous regardons ensuite une courte vidéo qui nous enseigne les bases pour communiquer avec les chevaux. Nous nous équipons du nécessaire (bottes, gants, combinaisons et casques sont à notre disposition) puis nous partons à la rencontre des magnifiques chevaux islandais. Nous sommes alors encadrés de quatre guides qui prennent le temps de nous présenter notre cheval et son prénom. Le mien s’appelle Hjörvar et il est d’un brun clair. Comme tous les chevaux islandais, il n’est pas très grand, ce qui me rassure car je n’ai pas une grande expérience. Les guides nous aident à monter sur les chevaux et une fois tous confortablement installés, nous partons en ballade au coeur des champs de lave. Les paysages sont à couper le souffle. La lave à perte de vue, la mousse très verte qui y pousse, les couleurs d’automne sur les petits arbustes et les montagnes au loin.

cavalière cheval islandais

Il me faut bien quelques minutes pour m’habituer à mon cheval mais au début nous avançons lentement donc tout va bien. Au cours de la ballade, nous avons à plusieurs reprises avancer un peu plus vite et c’était vraiment amusant. Comme le groupe était composé de niveaux différents, nos guides ont proposé de créer deux groupes afin que les personnes avec plus d’expérience puissent vraiment profiter de la ballade à hauteur de leurs capacités. Après une ballade de deux heures à découvrir les paysages et nos superbes chevaux, nous voilà de retour au centre. Il est temps de remercier nos guides et nos amis à fourrure pour la ballade.

Après le déjeuner, Ingwar, notre guide d’Aventures en Islande, vient nous chercher et nous emmène dans un champ de lave situé près des Blue Mountains à environ 20 minutes en mini-bus. Le temps est gris mais cela ne fait que renforcer l’atmosphère irréelle des paysages. Nous voici au milieu de nulle part avec seulement de la lave et des montagnes aux alentours. C’est le dépaysement assuré!

blue mountains islande

Une fois tous équipés d’un casque et d’une lampe frontale, nous entrons dans la grotte Leiðarendi.

entrée grotte de lave

Nous avançons lentement par sécurité et notre guide nous raconte comment la plupart des grottes de lave se sont formées en Islande. Il nous parle aussi des différentes formations que nous pouvons facilement observer. Après un moment à marcher et presque ramper dans la grotte, nous nous asseyons et éteignons nos lampes. Nous sommes alors dans le noir total et nous pouvons entendre tous les petits bruits tels que l’eau ruisselant sur les parois de la grotte. Notre guide nous raconte des histoires du folklore islandais, notamment l’histoire de l’ogre Grýla et des 13 « pères noël » islandais. Nous repartons ensuite vers la sortie et profitons d’un moment pour prendre quelques photos.  Il est alors temps de repartir vers Reykjavik avec des souvenirs plein la tête.

Les petits plus et moments forts de l’excursion:

  • L’attention portée par nos guides au centre équestre et notre guide en provenance d’Allemagne qui parle très bien français.
  • Les histoires islandaises racontées par notre guide au coeur d’une grotte de lave et dans le noir total.

Je recommande vraiment cette excursion aux personnes souhaitant découvrir les paysages de lave tout en vivant des aventures passionnantes. L’excursion est agréable et aucune expérience  n’est requise.

reserver